SOS PERMIS B | L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
Pour mieux vous servir, votre auto-école modifie ses horaires d'ouverture. Consultez ci-dessous les nouveaux horaires

By

Une réforme du permis de conduire à venir ?

Selon les médias, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a demandé auprès du Conseil National de la Sécurité Routière de réunir un groupe de travail courant juillet afin de réfléchir sur l’examen du permis de conduire.

Sujet récurrent…

Cependant Manuel Valls semble déterminé à changer cet examen qui n’a pas connu de réforme depuis 2009.  Nous ignorons encore  quelles modifications pourraient être mises en place. Le ministre n’ayant évoqué à ce jour que deux points sur ce sujet :

– Le raccourcissement  des délais d’obtention du permis de conduire qui est en moyenne de 86 jours.

– La possible mise en place de « boîtes noires » dans les véhicules permettant d’analyser des données techniques précédant un accident.

Comptez sur nous pour vous informer des conséquences de cette réforme du permis de conduire sur votre formation.

By

Le constat à l’amiable : bien le renseigné est essentiel !

 

 

Bien souvent, le constat à l’amiable est rempli par les automobilistes à la va-vite sur le capot d’un véhicule sans prêter attention à des détails pourtant importants !

 

 

 

 

 

 

Certes,  votre nervosité est accrue au moment de faire votre constat cependant, soyez vigilants quant aux renseignements demandés car c’est un document qui permet de constater par écrit toutes les informations nécessaires lors d’un accident.

 

 

 

 

 

Lorsqu’il est signé par les protagonistes, ce document a valeur de preuve, en cela réside son principal intérêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • La date et le lieu de l’accident
L’absence de  date et/ou  du lieu précis de l’accident peuvent retarder la gestion de votre dossier surtout s’il y a un litige entre les deux protagonistes. Il s’avère primordial de donner avec précision l’endroit exact où a eu lieu le sinistre. L’assureur peut ainsi se faire une opinion en se rendant sur les lieux même de l’accident.
  •  Le ou les blessé(s)
Si une quelconque blessure est causée vous devez la signaler sur le constat. Si par ailleurs elle venait à s’aggraver vous pourriez plus facilement établir un lien avec l’accident. N’hésitez pas à aller voir votre médecin pour qu’il établisse un diagnostic en cas de douleurs et de blessures non visibles.
  •  Les dégâts sur les véhicules
 Nous vous recommandons de photographier les véhicules en cause, les chocs apparents et leurs plaques d’immatriculation. Soyez extrêmement précis et dosez vos mots, une réponse négative donnée par inadvertance à une question de votre assureur peut vous causer un préjudice. Veillez à ce que tous les dégâts soient bien mentionnés sur le constat afin d’éviter tous litiges avec l’expert et d’obtenir un remboursement complet.  Dès que possible, relisez votre contrat d’assurances afin d’être au clair sur les remboursements possibles.
  • La présence de témoin(s)
N’oubliez jamais de prendre les coordonnées des témoins présents et de les mentionner sur le contrat, ils peuvent être d’une aide précieuse auprès de votre assureur.
  •  Informations essentielles
Examinez le permis de conduire du conducteur ainsi que son attestation d’assurance. Il vous sera plus facile de vérifier le nom et l’adresse complète de l’assureur. Regardez aussi que le numéro de contrat figurant sur l’attestation est bien celui reporté sur le constat. Vous évitez par ce simple agissement que l’autre conducteur puisse donner de faux renseignements qui pourraient ralentir un éventuel recours.
  •  Les circonstances
Vérifiez bien de cocher correctement les cases dans la rubrique « circonstances ». Les cases numérotées de 1 à 17 sont en effet celles sur lesquelles se fient le plus les sociétés d’assurances. Ne cochez que les rubriques se reportant à votre situation et n’omettez rien pour retranscrire au mieux votre situation au moment de l’impact.
  •  Le croquis de l’accident
En ce qui concerne le croquis, vous devez y porter tout ce qui a pu jouer un rôle quelconque lors de l’accident. Tout doit être pris en compte c’est à dire les obstacles éventuels, les véhicules en stationnement ou en circulation, même s’ils n’ont pas été impliqués. La localisation des véhicules par rapport à l’axe médian de la chaussée est primordiale pour bien déterminer les responsabilités de chacun des conducteurs. L’axe médian est représenté sur le croquis par une ligne en pointillés. Au cas où l’accident aurait eu lieu en sens inverse, il ne faut pas se contenter de faire un croquis. Il faut bien préciser la situation à l’aide des cases de circonstances.
  •  Les observations
Cette partie du constat permet d’apporter d’éventuelles observations, susceptibles d’éclairer certains détails que vous n’avez pu énoncer auparavant dans le constat. Si le fautif de l’accident coche une case ou écrit une observation qui ne correspond pas à la réalité, il est important de noter dans les observations l’éventuelle raison de votre désaccord.
  • Les signatures des conducteurs
Il est indispensable de ne signer le constat que lorsqu’il a été entièrement complété et que toutes les closes sont en adéquation avec l’accident.
constat
Soyez donc très prudents au cours de la rédaction de ce document; prévoyez d’en avoir toujours un dans votre boîte à gants.

 

By

Les éthylotests obligatoires, reportés ?

Comme nous vous l’annoncions, il y a quelques mois, la détention d’éthylotests dans sa boîte à gants devait être rendue obligatoire en novembre. Puis, elle fut repoussée, notamment parce que les automobilistes ont rencontré un certain nombre de difficultés pour s’en procurer. De plus, un grand nombre d’éthylotests n’étaient pas fiables et parfois bien trop onéreux.

Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a annoncé la semaine dernière le report de cette obligation afin de décider de la pertinence de celle-ci suivant les conclusions du Conseil National de la Sécurité Routière.  En effet, le CNSR a créé un groupe de travail sur l’alcool au volant et ce sont les résultats de leurs études qui orienteront les nouvelles mesures gouvernementales à ce sujet début mars.

Cependant, nous ne pouvons que souligner le fait que les personnes prévoyantes qui avaient acheté des éthylotests de qualité, doivent les conserver et les utiliser pour garantir leur sécurité et celle des autres automobilistes.

By

2013 : nouveau permis de conduire et nouvelles catégories européennes !

 

 

L’année 2012 s’est achevée et les changements annoncés pour 2013 vont donc être réalisés. Le nouveau permis de conduire prévu initialement en janvier verra le jour en septembre.

Concrètement, votre document rose disparaîtra progressivement pour être remplacé par un permis de conduire qui aura le format d’une carte bleue et où vos empreintes digitales seront apposées. Cette carte sera dotée d’une puce électronique permettant par exemple de régler ses amendes en ligne ou bien de consulter son solde de points sur le site du ministère de l’Intérieur.

En cas de contrôle routier les autorités pourront donc directement avoir accès aux informations du détenteur du permis de conduire et son passif (amendes impayées etc…)

Ce permis de conduire sera commun à tous les pays européens et aura une validité de 15 ans selon une directive de 2006, nous ignorons encore si cela sera payant à chaque renouvellement…

 

En ce qui concerne les nouvelles classifications de permis de conduire, vous pouvez consulter un très bon tableau récapitulatif sur le site
de veille juridique net-iris.fr.

Les catégories actuelles restent bien sûr, telles que la A pour la conduite de toutes les motocyclettes, la B pour la conduite des véhicules légers et les autres catégories créées doivent permettre d’être en adéquation avec celles des autres pays Européens. Nous verrons par exemple apparaître la catégorie AM, équivalente à l’actuel Brevet de Sécurité Routière (BSR) et préalable à la conduite des cyclomoteurs de moins de 50 cm3 et des voiturettes.

 Ainsi cette harmonisation européenne des documents et classifications devraient permettre de lutter contre ce qui est appelé « le tourisme du permis de conduire », mais aussi de garantir la libre circulation au sein de l’UE et enfin d’améliorer la sécurité routière. Nous verrons donc dans les mois à venir, la mise en place de ce système et ses effets.

Les titulaires d’un permis de conduire antérieur au 19 janvier 2013 devront patienter pour obtenir leur nouveau document car les personnes prioritaires pour le recevoir seront les personnes ayant réussi leur examen de conduite durant la période transitoire qui commence donc le 19 janvier…

Mais rassurez-vous, vous avez le temps, votre sésame rose et cartonné devra être changé au plus tard en 2033 !!

 

By

Un disque de stationnement européen pas si nouveau que ça…

En effet ce disque de stationnement est devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2012 de façon très, voire trop, discrète !

Il remplace donc tous les autres disques utilisés jusqu’alors dans les zones bleues  qui autorisent en agglomération le stationnement gratuit mais d’une durée limitée des véhicules à 4 roues.

C’est justement sur la limite de temps de stationnement que ce disque européen apporte des changements : Il n’y a plus deux fenêtres « heure d »arrivée » et « heure de départ » mais une seule, ne comportant que l’heure d’arrivée.

Ainsi, ce sont à présent les collectivités qui décident d’un temps réglementaire de stationnement. Selon les  zones géographiques, la durée peut varier et est donc affichée sur des panneaux de signalisation.

De plus, il est à retenir que ce disque est valable dans toute l’Europe, cette normalisation n’existant pas jusqu’à présent.

En conclusion, munissez-vous sans attendre de ce disque de stationnement et jetez votre ancien disque devenu obsolète sous peine d’une amende forfaitaire de 17 euros.

By

Le kit de sécurité obligatoire dans votre automobile …

Depuis le 1er juillet 2008, vous avez l’obligation d’avoir dans votre véhicule un kit de sécurité vous permettant d’être visible en cas d’arrêt d’urgence ainsi vous serez mieux perçu, votre véhicule bien signalé et donc beaucoup plus en sécurité. Ce kit se compose :

D’un gilet rétro-réfléchissant (le fameux gilet jaune) que le conducteur doit mettre lorsqu’il sort de son véhicule pour tout arrêt d’urgence (changement de roue, panne, accident…). Ce gilet doit être facilement accessible de votre siège conducteur (le coffre est donc à proscrire.)

Ce gilet doit répondre aux normes de conformité en vigueur avec le marquage CE (Communauté Européenne) et doit être accompagné d’une notice d’utilisation.

D’un triangle de pré-signalisation que le conducteur doit poser 30 mètres à l’arrière de son véhicule (100 mètres sur les voies rapides car il faut tenir compte de la distance de freinage à grande vitesse) et sur la même voie de circulation afin de prévenir les autres conducteurs de la présence de votre voiture. Le but étant d’être visible, si vous êtes arrêtés après un virage, placez votre triangle avant celui-ci. Et n’oubliez pas de mettre vos feux de détresse.

Ce triangle doit être homologué en portant la marque E 27 R.

Le non respect de cette obligation entraîne une amende prévue pour les contraventions de 4ème classe : 135 € (minorée à 90 € si vous payez dans les 3 jours.)

Nous vous recommandons d’ajouter à ce kit car cela peut sauver des vies :

– Un marteau brise-vitre (dans votre boîte à gants)

– Un extincteur d’1 kg

– Une trousse de premiers secours (dans votre boîte à gants)

– Une bombe anti-crevaison

– Une couverture de survie

Nous espérons ne pas avoir à les utiliser mais il ne faut jamais être négligent avec notre sécurité et celle des autres.

 SOS PERMIS B - SUPER PROMO DU MOIS DE JANVIER

Lire la suite