SOS PERMIS B | L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
Pour mieux vous servir, votre auto-école modifie ses horaires d'ouverture. Consultez ci-dessous les nouveaux horaires

By

Pour bien choisir sa voiture écologique et économique …

Cette année encore l’ADEME ( Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie) vient de publier un guide détaillé présentant le palmarès des voitures les moins polluantes.

Le car labelling prend en compte les diverses évolutions dans ce domaine selon des critères tels que la consommation de carburant, les émissions de CO2 et autres polluants permettant ainsi aux consommateurs de comparer pour mieux acheter.

De plus, l’ADEME a décidé de se montrer encore plus proche de l’actualité en intégrant les nouvelles données chaque trimestre (et non plus annuellement). La fiabilité de ce comparateur s’en trouve ainsi renforcée.

Voici le palmarès essence et diesel du mois d’avril :

 Les véhicules essence :  les 10 premières valeurs d’émissions se situent entre 79 et 96g de CO2 par kilomètre (en 2012 c’était entre 87 et 98g).

– Les véhicules hybrides restent les plus performants avec Toyota qui consolide sa présence en tête de classement grâce sa Yaris : 79g.

– Les non hybrides ont pour modèles les moins polluants la Fiat 500 (90g) puis la Pixo de Nissan et la l’Alto de Suzuki (94g).

Les véhicules diesel  : Les 10 premières valeurs d’émissions sont comprises entre 83g et 94g de CO2 par kilomètre (au lieu de 86 et 98g l’année précédente).

– La Clio de Renault (Berline et Break) est en tête du palmarès avec ses 83g. Elle a donc dépassé la Smart fortwo (l’élue de 2012) avec ses 86g.

– Dans les grosses berlines se trouvent : la Peugeot 508 et la Citroën DS5 avec 91g ( ce sont les deux seules voitures hybrides à figurer dans le classement Diesel) ainsi que la Volvo V40 (94g).

Nous vous invitons à retrouver de plus amples informations sur le comparateur en ligne de l’Ademe : ici  .

By

35 minutes décortiquées…

SOS Permis B juge bon de rappeler à chacun des futurs élèves passant prochainement leur examen de conduite, dans quelles conditions ils seront évalués (et non jugés) et quelles compétences sont primordiales à leur réussite !

Voici la grille d’évaluation de votre inspecteur le jour J :

Grille d’évaluation à l’examen pratique de conduite

En la lisant attentivement, vous pouvez constater que votre formation à la conduite doit permettre l’acquisition globale de ses bluehost compétences nécessaires à la réussite de votre examen mais surtout inhérentes à l’utilisation  quotidienne de l’automobile !

Les 35 minutes d’examen doivent permettre à l’inspecteur d’évaluer votre  capacité à déceler les changements de contexte de circulation et à adapter votre conduite en conséquence.

Ainsi vous  devrez :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • Suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ 5 minutes ;
  • Réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à son initiative ;
  • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière (la deuxième question V2)
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

Seul votre moniteur peut être à même de savoir si vous êtes prêt pour l’examen car il connaît vos forces et faiblesses.

Bon apprentissage à tous et surtout la réussite à chacun !

By

Comment éviter les pannes par grand froid ?

Eh oui, nous sommes au cœur de l’hiver et chaque région française subit des périodes de neige, de verglas et de grand froid. Ces conditions météorologiques ont des conséquences sur votre voiture avant même que ne vous ne mettiez votre clé,  le contact… Et ne pas démarrer hélas…

Quelques astuces pour éviter de mauvaises surprises !

– Tout d’abord, la santé de votre batterie : Il faut vérifier régulièrement son état  et ses capacités, d’autant plus par période de grand froid. N’hésitez pas à en changer si celle-ci a plus de 3 ans, elle est considérée comme ancienne…

– Les niveaux de tous les liquides nécessaires au bon fonctionnement de votre véhicule doivent être scrupuleusement vérifiés, attention au gel !! Le mieux étant de le demander à un professionnel qui contrôlera vos niveaux mais aussi vos bougies etc… Enfin, si votre voiture passe ses journées et/ou ses nuits dehors, pensez à mettre de l’antigel.

– Les pneus, eux aussi souffrent du froid et perdent de leur efficacité.. Nous vous renvoyons à l’article de notre site sur ce sujetVérifiez leur pression beaucoup plus fréquemment car elle baisse significativement avec les températures  !!

En attendant le retour de températures plus clémentes, bonne route !

By

Les éthylotests obligatoires, reportés ?

Comme nous vous l’annoncions, il y a quelques mois, la détention d’éthylotests dans sa boîte à gants devait être rendue obligatoire en novembre. Puis, elle fut repoussée, notamment parce que les automobilistes ont rencontré un certain nombre de difficultés pour s’en procurer. De plus, un grand nombre d’éthylotests n’étaient pas fiables et parfois bien trop onéreux.

Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a annoncé la semaine dernière le report de cette obligation afin de décider de la pertinence de celle-ci suivant les conclusions du Conseil National de la phentermine Sécurité Routière.  En effet, le CNSR a créé un groupe de travail sur l’alcool au volant et ce sont les résultats de leurs études qui orienteront les nouvelles mesures gouvernementales à ce sujet début mars.

Cependant, nous ne pouvons que souligner le fait que les personnes prévoyantes qui avaient acheté des éthylotests de qualité, doivent les conserver et les utiliser pour garantir leur sécurité et celle des autres automobilistes.

By

De nouvelles gammes de voitures écologiques à venir…

Un important accord a été signé au cours du mois de janvier entre  l’alliance Renault-Nissan, Daimler et Ford afin de donner un coup d’accélérateur à la technologie des véhicules à pile à combustible (PAC).

Cet accord permettra aux signataires de collaborer dans le développement d’un système commun de véhicules électriques à PAC en réduisant les coûts d’investissement inhérents à une telle technologie.

La pile à combustible garantit une autonomie bien plus importante que celles des véhicules électriques fonctionnant sur batterie. De plus, elle ne rejette aucun polluant.

Cependant, cette technologie doit encore solutionner deux inconvénients :

– Le coût engendré par son besoin en platine (un métal rare et  très onéreux).

– Les trop fortes quantités de CO2 et autres polluants émises lors de la production d’hydrogène nécessaire à son fonctionnement.

Restons cependant optimistes, puisque selon l »accord signé, les premières voitures électriques à PAC pourraient être commercialisées dès 2017 tant chez Renault-Nissan que chez Mercedes et Ford.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement de la pile à combustible, nous vous conseillons de lire cet article très bien renseigné ici.

By

Bientôt une autre façon d’acheter sa voiture avec Google-cars !

Nous connaissons tous le moteur de recherche google et d’ailleurs, beaucoup d’entre nous l’utilisons lorsque nous cherchons des informations pour l’achat d »un nouveau véhicule.

Google, support de liens vers des sites regorgeant d’annonces de véhicules à vendre, saisit donc cette nouvelle opportunité en lançant son propre outil d’achat de véhicules : Google cars.

Google Cars webmarketing

Cet outil a été lancé dernièrement en Californie et offre la possibilité de comparer des annonces de voitures neuves en entrant un certain nombres de critères.

On commence d’abord par entrer la marque et le modèle recherchés puis Google cars, nous soumet une liste de concessionnaires (inscrits sur le site) par géolocalisation.

Nous pouvons ensuite affiner notre recherche selon d’autres critères comme la motorisation, la couleur etc…

Lorsque le véhicule recherché est sélectionné, nous pouvons avoir accès à sa fiche technique et aux informations pour contacter le concessionnaire.

Vous pouvez dès à présent regarder ce que ça donne ici, mais attention pour l’instant cette fonctionnalité ne se limite qu’à la Californie ! Patience donc…

 

By

2013 : nouveau permis de conduire et nouvelles catégories européennes !

L’année 2012 s’est achevée et les changements annoncés pour 2013 vont donc être réalisés. Le nouveau permis de conduire prévu initialement en janvier verra le jour en septembre.

Concrètement, votre document rose disparaîtra progressivement pour être remplacé par un permis de conduire qui aura le format d’une carte bleue et où vos empreintes digitales seront apposées. Cette carte sera dotée d’une puce électronique permettant par exemple de régler ses amendes en ligne ou bien de consulter son solde de points sur le site du ministère de l’Intérieur.

En cas de contrôle routier les autorités pourront donc directement avoir accès aux informations du détenteur du permis de conduire et son passif (amendes impayées etc…)

Ce permis de conduire sera commun à tous les pays européens et aura une validité de 15 ans selon une directive de 2006, nous ignorons encore si cela sera payant à chaque renouvellement…

En ce qui concerne les nouvelles classifications de permis de conduire, vous pouvez consulter un très bon tableau récapitulatif sur le site
de veille juridique net-iris.fr.

Les catégories actuelles restent bien sûr, telles que la A pour la conduite de toutes les motocyclettes, la B pour la conduite des véhicules légers et les autres catégories créées doivent permettre d’être en adéquation avec celles des autres pays Européens. Nous verrons par exemple apparaître la catégorie AM, équivalente à l’actuel Brevet de Sécurité Routière (BSR) et préalable à la conduite des cyclomoteurs de moins de 50 cm3 et des voiturettes.

 Ainsi cette harmonisation européenne des documents et classifications devraient permettre de lutter contre ce qui est appelé « le tourisme du permis de conduire », mais aussi de garantir la libre circulation au sein de l’UE et enfin d’améliorer la sécurité routière. Nous verrons donc dans les mois à venir, la mise en place de ce système et ses effets.

Les titulaires d’un permis de conduire antérieur au 19 janvier 2013 devront patienter pour obtenir leur nouveau document car les personnes prioritaires pour le recevoir seront les personnes ayant réussi leur examen de conduite durant la période transitoire qui commence donc le 19 janvier…

Mais rassurez-vous, vous avez le temps, votre sésame rose et cartonné devra être changé au plus tard en 2033 !!

By

Il est temps de penser à nos pneus hiver …

           La sécurité sur la route comme nous l’avons déjà écrit sur ce site tient beaucoup à la qualité des équipements de votre véhicule. Sachez qu’il est recommandé en France de monter des pneus hiver à partir du mois de novembre et jusqu’au mois de mars inclus. Bien sûr votre lieu géographique et les conditions climatiques inhérentes peuvent faire varier ces conseils.

       Cependant, il est important de savoir que votre adhérence sur la route est modifiée dès lors que le thermomètre affiche des températures en-dessous de 7°C.  C’est pourquoi les pneus d’hiver ont des lamelles plus nombreuses permettant une optimisation de la traction. Ses rainures étant plus profondes et plus larges sur la bande de roulement, l’évacuation de boue ou de neige est beaucoup plus efficace. Ces différences permettent ainsi une distance de freinage réduite par rapport aux pneus d’été.

De plus, la densité de la gomme des pneus hiver est supérieure et ne durcit pas ce qui augmente sa capacité d’adhérence sur un sol à très basse température.

         Les pneus d’été ou dits toutes saisons ne peuvent rendre votre véhicule aussi sûr en cas de temps très froids (et même pluvieux) et ce malgré les innovations technologiques telles que l’assistance au freinage, le contrôle de trajectoire ….

          Attention, veillez bien à ce que la profondeur des sculptures de vos pneus hiver soit supérieure à 3,5 mm sinon ils ne vous assureront pas une sécurité maximale.

          Enfin pour choisir vos pneus hiver, il faut tenir compte du type de véhicule puisqu’il faut connaître la largeur, la hauteur, le diamètre du pneu ainsi que les indices de charge et de vitesse (c’est à dire la capacité de vitesse maximale du pneu cela va de Q à Z).

En ce qui concerne le choix de la marque, à vous de comparer selon tous ces critères ainsi que l’investissement que vous pouvez consacrer selon l’utilisation faite de votre véhicule. Sachez que de nombreux comparateurs existent en ligne et n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre constructeur automobile.

Roulez bien !!

By

Pour ne pas jamais connaître la fatigue au volant …

Différentes études ont eu lieu ces derniers mois à propos de ce phénomène si dangereux au volant que représente la fatigue.  L’enquête menée par l’Unité du Sommeil de l’hôpital Poincaré de Garches (commandée par la fondation Vinci Autoroutes) est alarmante quant au nombre de conducteurs qui reconnaît avoir eu dans les 3 mois précédents un épisode de somnolence au volant : 1 conducteur sur 5 !

Ce sont des cas de somnolence sévère c’est à dire que le conducteur sent qu’il est en train de s’endormir et est obligé de s’arrêter.

Mais le plus insidieux est ce qui est appelé le presqu’accident, c’est à dire que la fatigue n’est pas ressentie par la personne au volant et cette dernière est réveillée après un mouvement brusque (évitement d’un accident, rouler sur la bande rugueuse de la BAU, franchissement de lignes continues…).

Ainsi la somnolence est responsable de 15 à 20 % des accidents sur l’ensemble du réseau routier français.

Nous vous recommandons donc d’être extrêmement prudents par rapport à votre fatigue lorsque vous montez en voiture et notamment (mais pas seulement) sur les trajets les plus longs.

Quelques règles d’or à respecter :

– Avoir une hygiène de vie saine avec un sommeil de qualité et en quantité suffisante (d’autant plus avant de faire un long trajet, une nuit avec 8 heures de sommeil précédent le voyage est souhaitable).

– Éviter de conduire de nuit.

– La pause s’impose toutes les deux heures ! Il est nécessaire de s’arrêter régulièrement, de marcher un peu…

– Savoir écouter son corps et ses signaux de fatigue : la nuque raide, les yeux qui piquent, courbatures et impossibilité de trouver une position de conduite adéquate…

En parallèle à cela, une étude menée par le CNRS (du laboratoire Sommeil, attention et neuropsychiatrie) a montré qu’un éclairage bleu en continu pouvait lutter contre la somnolence.

Les effets de la lumière bleue stimulent des cellules nerveuses situées sur notre rétine, elle-même connectée par des aires cérébrales contrôlant notre éveil.

L’étude a donc comparé la conduite de nuit de 48 volontaires masculins (entre 1h et 5h15 du matin). Un groupe avait une LED bleue dans son véhicule, un autre groupe avait bu du café  (une  tasse au départ et une à la pause) et enfin un dernier groupe avait pour placebo bu du décaféiné.

Les résultats s’appuient sur le franchissement involontaire de lignes continues et démontrent que la LED bleue lutte contre la somnolence tout autant que la prise de caféine. Ce qui ouvre de nouvelles perspectives dans nos futurs habitacles…

Cependant avant que tout cela soit mis en place, une seule lumière : Votre vigilance !!

Bonne route et bonnes pauses !

By

Sachez reconnaître les bonus …

Le 22 octobre dernier, le Parlement a adopté le projet de loi du gouvernement  des bonus-malus automobiles, établissant de nouveaux barèmes calculés selon le rejet en CO2 des voitures pour l’année 2013.

Il est donc crucial de savoir choisir son véhicule selon les bonus-malus (déjà existant depuis janvier 2012) à l’aune des nouvelles motivations du gouvernement : Freiner les ventes de voitures les plus polluantes par des malus de plus en plus conséquents. Toutefois, les gazoles ne sont pas mises hors circuit si vous optez de roulez.

En effet, les voitures thermiques (essence ou gazole) vont voir leur bonus augmenter prochainement :

–  Les véhicules émettant entre 61g et 90g de CO2 par kilomètre vont ainsi passer d’un bonus  de 450 euros à 550 euros.

–  Les véhicules émettant entre 91g et 105g de CO2 par kilomètre auront eux un bonus doublé à 200 euros. Ce qui est une catégorie où nous retrouvons de nombreuses petites citadines.

Il est important de noter qu’une palette de primes sera mise en place pour l’achat de voitures novatrices écologiquement et ceci tant pour les particuliers que pour les professionnels.

– Les voitures électriques quant à elles obtiennent un sérieux coup de pouce puisqu’une prime de 7000 euros sera accordée aux acheteurs des véhicules  C-zéro (Citroën), Leaf (Nissan) ou bien encore de  Zoé (Renault) qui arrive bientôt sur le marché. A cette prime seront associés divers avantages comme la gratuité des péages et des conditions plus souples pour le stationnement.

La Zoé de Renault prévue pour la fin de l                   

La future Zoé de Renault prévue pour la fin de l’année.

– Parallèlement à cela, les voitures hybrides sont elles aussi mises à l’honneur avec une prime qui peut approcher les 4000 euros.

Copyright Reuters

                                                                  La Yaris III, hybride de Toyota.

Et les malus dans tout ça ?

Les bonus allant de paire avec les malus, des catégories de véhicules  sont donc pénalisées : Il n’y aura plus 7 tranches de malus mais 11 : la limite du malus passant de 140g de CO2 par kilomètre à 136g de CO2 par kilomètre.

Il est donc certain que ce seront beaucoup de voitures familiales qui vont être touchées par ces malus. Par exemple, le malus d’une 306 Peugeot  SW break, dotée d’un moteur 1,6l passera de 500 euros à 1000 euros.

Il en sera de même pour les monospaces où le 5008 de Peugeot (HDI 163 ch) qui émet 177g de CO2 par kilomètre se verra vendu avec un malus de 2000 euros au lieu de 750 euros aujourd’hui.

Les malus les plus élevés concerneront les sportives et les berlines de luxe qui émettent au-delà de 210g de CO2 par kilomètre, ils passeront donc de 3600 euros à 6000 euros.

Alors bonnes réflexions et sachez être stratégiques tout en restant écologiques pour l’achat de votre prochain véhicule ! Toutes ces informations ajoutées à l’effondrement des ventes de véhicules en France peuvent appuyer votre négociation le jour de votre achat.

  • Voici le barème qui devrait être mis en place :

Le bonus malus 2013 tel que prévu par le projet de loi de finances. Image © DR

Source : Automobile.challenges.fr