SOS PERMIS B | L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
L'auto-école nouvelle génération
Pour mieux vous servir, votre auto-école modifie ses horaires d'ouverture. Consultez ci-dessous les nouveaux horaires

By

Comment se sentir prêt le jour de l’examen de conduite ?

Tout tient dans le fait d’avoir confiance en soi ! Si votre moniteur vous inscrit à une date pour passer le permis de conduire c’est que vous avez atteint le niveau d’apprentissage requis !

Alors pourquoi douter ?

Une bonne préparation mentale et physique

Cela signifie d’avoir les jours précédents (si ce n »est pas toujours le cas) une excellente hygiène de vie qui vous préparera physiquement et psychologiquement à cet examen. Le sport (même une bonne marche à pied quotidienne) et une alimentation équilibrée vous apporteront ce bien-être nécessaire pour combattre une trop forte pression.

Évitez la veille de vous coucher tardivement, vous devez être dans une forme olympique pour conduire correctement. Bien sûr, pas d’alcool ou de substances relaxantes autres  que des tisanes de camomille !

Le jour J

Que ce soit le matin ou l’après-midi, nourrissez-vous correctement avant l’épreuve, votre corps a besoin d’énergie même si vous croyez ne rien pourvoir avaler ! Considérez-vous comme un sportif avant une compétition.

Prenez quelques minutes avant l’examen pour vous allonger et visualiser vos gestes lors des premières minutes de l’épreuve,   en respirant le plus profondément possible. On ne tient pas longtemps en apnée ! Pensez-y aussi lorsque vous vous installerez à votre poste de conduite !

L’idéal étant de pouvoir conduire quelques heures avant l’examen en repérant le lieu de départ. C’est bien souvent l’inconnu qui accroît votre stress. Le fait de conduire même quelques minutes va vous permettre de reprendre vos mécanismes acquis au cours de votre apprentissage et d’être plus confiant. Bien sûr cela doit se faire avec votre moniteur et le véhicule de l’examen.

Pensez à  porter les chaussures avec lesquelles vous avez l’habitude de conduire (oubliez la fantaisie ce jour-là, y compris pour vos vêtements, le but est d’être à l’aise !).

N’oubliez surtout pas vos lunettes ou lentilles de contact ainsi que votre carte d’identité…

Sachez que le stress quand il est bien géré est loin d’être négatif, il vous permettra de vous dépasser en optimisant vos capacités.

Alors on respire et c’est parti !

By

Essence ou Diesel ?

Chaque type d’énergie représente des qualités et des défauts que nous allons vous présenter simplement afin que vous puissiez faire le meilleur choix  lors de l’achat de votre véhicule.

 

 

Côté  porte-monnaie …

Le principal avantage des motorisations diesel est qu’à puissance équivalente les moteurs diesel consomment moins que leur équivalent essence.

Le gasoil étant moins cher que l’essence (même si cela commence à l’être de moins en moins) le budget carburant est nettement inférieur pour les voitures diesel. Ceci explique pourquoi les personnes qui effectuent annuellement entre 15 000 et 20 000 km (considérées comme « gros rouleurs ») vont privilégier une motorisation diesel.

Ceci d’autant plus qu’à la revente, les diesel ont une décote moins importante car ils bénéficient sur le marché de l’occasion d’une image de plus grande fiabilité. A cela, nous devons toutefois apporter une nuance puisque les moteurs essence sont actuellement de plus en plus endurants et sûrs alors que les nouvelles générations de moteur de diesel sont fragilisées.

Enfin, acheter un véhicule diesel est toujours plus onéreux et il en sera de même pour toutes les dépenses liées à son entretien (les révisions sont plus fréquentes et  leurs prix plus élevées que sur un moteur essence). De plus, l’avènement de nouvelles technologies dans la conception des moteurs diesel ont apporté des progrès qui ont comme revers de médaille des coûts de réparation non négligeables et malheureusement des pannes plus fréquentes qu’auparavant.

Pour conclure ce volet « finances », on peut donc dire que seuls les « gros rouleurs » peuvent être certains d’être gagnants en choisissant un véhicule diesel. Ceci est moins rentable pour les autres conducteurs, nous vous conseillons donc de vous informer en comparant les prix de revient mensuel des différents modèles pour comparer celui qui répond le plus à vos besoins.

 

 Côté conduite … 

Conduire un véhicule diesel n’est plus aussi désagréable qu’il y a encore une quinzaine d’années ! Les performances du moteur se sont accrues tout comme le silence en conduite avec notamment une baisse des vibrations.

Les aficionados des essences reprochent le ronron des diesel, mais ils doivent se détromper, à présent certains moteurs peuvent permettre une conduite plus sportive ! Bien sûr le plaisir des montées rapides à des régimes plus élevés n’est pas encore celui d’une motorisation essence, mais on s’en approche de plus en plus.

Côté pollution …

Chaque motorisation comporte là aussi des qualités et défauts ! Les moteurs diesel ne doivent pas être considérés comme plus propres car même s’ils consomment moins et donc émettent moins de CO2, ils produisent d’autres polluants (comme l’oxyde d’azote par exemple même si les catalyseurs tendent à réduire son impact) et des particules très nocives pour les poumons. Le filtre à particules qui réduit considérablement leurs émanations, n’équipe pas encore toutes les voitures neuves, donc pour les occasions….Hélas…

Ainsi, même s’ils consomment plus, les moteurs à essence produisent des quantités bien plus faibles de polluants.

Mais nous vous tiendrons informés plus amplement des changements que vont permettre les biocarburants (les moteurs diesel semblent mieux positionnés..)

Quant au GPL malgré toutes les qualités qu’il représente (rentabilité, moindre pollution, carburant le moins cher, motorisation silencieuse et préservée), il souffre encore d’une mauvaise publicité en France due à des explosions survenues sur les premiers véhicules mis sur le marché. Même si le problème est résolu le GPL ne réussit pas à s’implanter encore dans notre pays.

Conclusion

Comme vous avez pu le voir chaque motorisation à ses bénéfices et défauts. C’est donc en comparant toutes ses données avec votre budget, vos besoins et vos habitudes de conduite que vous pourrez faire le bon choix !

By

Rouler de manière écologique c’est aussi faire des économies !

En effet, en lisant nos conseils pour conduire de façon plus écologique, vous ferez des économies en vous rendant moins souvent à la pompe mais aussi et surtout vous roulerez avec une sécurité accrue !

Une conduite souple : Adoptez une allure régulière et fluide afin de limiter au mieux les à-coups énergivores. De plus, votre régime moteur doit toujours être adapté afin de ne pas solliciter celui-ci inutilement. Une vitesse en adéquation avec la circulation et la météo est un atout en terme de sécurité, d’écologie et de bien-être au volant !

Roulez léger : Sachez que l’aérodynamisme de votre véhicule doit être au mieux préservé pour moins consommer. Toute charge supplémentaire entraîne une augmentation de votre consommation et de votre émission de matières polluantes. Ôtez tout ce qui peut-être inutile au quotidien comme les barres de toits, galeries etc… Enfin évitez de transporter en permanence des charges lourdes si inutiles.

Un  entretien régulier de votre véhicule : Cela vous évite tout désagrément et danger supplémentaire sur la route. De plus, cela vous permet de ne pas user prématurément les éléments essentiels au bon fonctionnement de votre véhicule qui pourrait le rendre plus polluant encore.

Vigilance sur les pneumatiques : Il faut mensuellement et avant chaque long trajet effectuer la pression de vos pneus ainsi que celle de la roue de secours (on a trop tendance à l’oublier !). Une bonne pression des pneus vous assure un meilleur contrôle de votre véhicule, une usure amoindrie et des économies de carburant.

Leur usure est à surveiller régulièrement  en examinant leurs sculptures (la profondeur minimum légale est de 1,6 mm).

Enfin un bon équilibrage est primordial pour une répartition égale de la charge sur votre 4 pneus, une manière donc encore de les préserver plus longtemps ainsi que les organes de suspension, de direction  et vos roulements.

Couper votre moteur : Lorsque vous êtes à l’arrêt (en attente dans les bouchons, à la station-service, à un passage à niveau..) éteignez votre moteur, cela vous évite de consommer et de polluer inutilement et cela augmente votre sécurité.

 

                                                                                                                                                                                                                                              Eco bande dessinée sympathique ou vert concept de voiture avec des fleurs de marguerite et de feuilles que les émissions. Banque d

Bonne route !

                                                   

 

By

Comment choisir votre auto-école ?

De nos jours un large choix d’auto-écoles vous est offert. Ainsi, il est important pour vous d’établir des critères de sélection afin de vous inscrire dans celle qui répondra au mieux à vos besoins.

  1. Son lieu d’implantation : Sa proximité par rapport à votre lieu d’habitation, de travail ou d’études est primordiale. De plus, il est aussi important de voir ses facilités d’accès (transports en communs, possibilité de stationner un deux-roues…).Ses horaires doivent être compatibles avec vos obligations professionnelles et personnelles   tant pour les cours de code que de conduite. Privilégiez une auto-école dont l’amplitude horaire est importante.
  2. Les formules proposées : Des tarifs parfois trop attractifs cachent des surcoûts que vous ne soupçonniez pas. Il est important que tous les forfaits proposés soit clairs, compréhensibles  et sans surprise pour l’élève au cours de sa formation. Ce qui nous amène au 3ème critère de sélection.
  3. La qualité d’accueil, d’écoute et de formation : En effet, lors d’une prise de contact avec une auto-école celle-ci doit être en mesure de répondre à toutes vos interrogations, de vous présenter la formule la plus adaptée à vos besoins et à votre porte-monnaie. Cette qualité d’informations ne doit pas être obligatoirement associée à la signature d’un contrat le jour-même. Vous avez le droit de réfléchir avant de vous engager.Profitez de cette entrevue pour visiter les locaux (principalement la salle de code) et vous renseigner ainsi sur le matériel pédagogique mis à votre disposition et les moyens mis en œuvre (cours de code corrigé par un moniteur, possibilité de s’entraîner sur internet…).
  4. Sa réputation : Le bouche à oreille concernant les auto-écoles est un outil efficace pour obtenir des impressions d’autres élèves. Ils sauront vous dire le climat qui règne dans l’auto-école, la manière dont les moniteurs exercent leurs fonctions et si leur formation est efficiente. (Vous trouverez toujours des personnes déçues suite à  un échec, mais là encore, une bonne auto-école doit être capable de remotiver un élève qui a échoué).

Pour conclure,  sachez qu’une auto-école est certes, une entreprise, mais la formation qu’elle dispense est si importante pour l’avenir de ses clients qu’elle doit avant tout vous inspirer la confiance par son accueil, ses locaux, ses tarifs mais aussi et surtout par sa pédagogie.

 SOS PERMIS B - SUPER PROMO DU MOIS DE JANVIER

Lire la suite